Vous êtes ici: Accueil » Vos droits


  BELGIQUE                                                                                       FRANCE   

Le handicap est dû pour une part non négligeable non pas à la déficience mais à l'environnement dans lequel évolue l'enfant déficient. Ce dernier doit bénéficier de droits qui rendent l'environnement plus favorable à son développement et son épanouissement social.
Sur base de la Classification Internationale du Fonctionnement, du Handicap et de la Santé   (CIF) adapté à l'enfant et à l'adolescent (CIF - EA), un  tel épanouissement se mesure à l'optimisation des moyens permettant à l'enfant de réaliser le maximum d'activités correspondant à son âge et permettant également sa pleine participation à la vie sociale autour de lui.

C'est pourquoi les pouvoirs publics ouvrent donc des droits qui vont s'appliquer à tous les environnements de l'enfant:

  • L' environnement relationnel, du plus près au plus lointain: la famille proche, la famille éloignée et les amis, l'école, les soignants etc.Les autorités élaborent, souvent avec le concours d'associations qu'elles subsidient, une aide et un soutien aux proches de l'enfant. Ceci permet d'améliorer l'environnement immédiat de l'enfant par des aides financières, morales, techniques.Un effort est aussi fait pour favoriser la socialisation de l'enfant déficient, un élément primordial dans son développement. Les accueillants et les soignants sont soutenus dans leurs efforts visant à favoriser cet objectif.
  • L' environnement physique: une maison adaptée, un transport adapté, des aides à la mobilité, une accessibilité des bâtiments publics etc.Les pouvoirs publics poursuivent en ce sens des objectifs d'accessibilité et de mobilité des enfants à mobilité réduite. La mobilité propre de l'enfant est favorisée par des aides techniques, des soins adaptés fournis par le professionnels compétents.
  • L' environnement social: permettre le développement d'une société ouverte à la déficience et permettant d'inclure l'enfant déficient aux activités sociales de sa tranche d'âge. Des campagnes de sensibilisation sont organisées en ce sens, tout comme l'adoption de politiques de non-discrimination.

Nombre d'actions ne relèvent pas du droit au strict sens légal du terme, mais sont des aides et soutiens proposés aux enfants et aux familles pour les accompagner dans leur quotidien face au handicap.Une liste des aides et soutiens est affichée sur ce portail à cette page >>>